Charles Flèche

In Mortem Resolume

08 octobre 2017

In Mortem

Le nouveau spectacle d'Ardestop In Mortem aborde le thème du transhumanisme sous la forme d'une conférence futuriste entre un immortel et une intelligence artificielle. Lors du spectacle, plusieurs scènes requièrent la diffusion de contenus de différentes natures:

  • Cyclo les propos du conférencier sont illustrés par des projections de vidéos sur un cyclo en fond de scène. Sur cet écran sont également projetés des logos avant et après le spectacle.
  • Feed un flux vidéo provenant d'une petite caméra type GoPro sur scène est parfois mélangé avec les médias d'illustration de conférence et projeté sur le cyclo
  • Scanner un média simulant le passage du conférencier dans un scanner médical est parfois projeté sur le comédien depuis un second projecteur en bord de scène
  • Sons les comédiens doivent synchroniser leur jeu sur des sons de durées différentes (effets sonores type coup de feu court, interventions pré-enregistrées de l'IA de quelques secondes, orchestrations de plusieurs minutes sur lesquelles les comédiens chantent)

alt text

Si le déclenchement des médias se fait en majorité depuis la régie, deux contraintes sont néanmoins à satisfaire:

  1. la technicienne son étant assignée au lancement des medias, cette tâche doit être facilitée au maximum pour lui permettre de garder sa concentration sur sa fonction principale
  2. certains effets (comme le scanner) doivent pouvoir être pilotés depuis les comédiens sur scène

La mise en œuvre technique du project est réalisée autour d'une composition Resolume Avenue (serveur de média) pilotée via le protocole OSC par des inferfaces simplifiées sur smartphones et laptops.

La composition Resolume Avenue

La composition est organisée de la sorte:

  1. la première colonne définie les deux sources indépendantes, pilotables depuis la scène (layer Feed pour le retour vidéo et le layer Scanner)
  2. les autres colonnes sont des assemblages de sources à destination du cyclo
  3. le layer Cyclo permet de séparer les layers à envoyer sur les projecteurs en assignant sur chacune de ses colonnes un clip Layer Router dont le paramètre Input est réglé sur Layers Below. Le layer Cyclo a son opacité vidéo réglée au maximum afin d'occulter complètement les layers qui le compose afin d'éviter des doubles affichages.
  4. Le layer SFX est réservé aux sources audio. Il est exclu du déclenchement par colonnes. Les sons ne devant être joués qu'une fois et immédiatement à chaque déclenchement, ils sont configurés de la sorte:

    • Transport: Timeline pour un déclenchement immédiat
    • Play Once pour ne les jouer qu'une fois à chaque déclenchement
    • Restart pour jouer chaque son depuis le début à chaque déclenchement

alt text

Le routage des médias vers l'un des projecteurs se fait en assignant deux écrans dont le paramètre Device est assigné à un projecteur, chacun contenant une unique slice dont l'entrée est assignée à un layer (layer Cyclo ou layer Scanner).

alt text

Contrôles depuis la régie

Contrôler directement Resolume Avenue lors des représentations peut engendrer des erreurs de manipulation de par la relative complexité de son interface d'une part, et par la possibilité de dérégler certains paramètres d'autre part. Pour faciliter la tâche des techniciens en régie, Resolume Avenue est piloté par une interface réalisé avec OSCWidgets via le protocole OSC.

L'interface est une grille de boutons. Chaque pression sur un des boutons envoie un message OSC à une instance de Resolume Avenue.

alt text

  • les assemblages pour le cyclo et les logos (les colonnes de la composition Resolume Avenue) sont lancés en connectant des tracks, par exemple /track4/connect 1
  • les sons sont lancés en connectant des clips du layer SFX, par exemple /layer6/clip1/connect 1
  • les sources indépendantes Scanner et Feed ont deux boutons: l'un pour afficher la source, l'autre pour l'éteindre. Dans le premier cas (affichage), le clip est connecté (/layer6/clip1/connect 1 pour lancer le scanner par exemple). Dans le second cas (extinction), le layer est réinitialisé (/layer5/clear 1).

alt text

Pendant les répétitions ou pour s'adapter au jeu des comédiens sur scène, deux boutons permettent de fondre au noir toutes les sources vidéos et de couper les sons. - /composition/disconnectall 1 permet de couper toutes les sources audio et vidéo - /layer6/clear 1, en réinitialisant le layer SFX, coupe les sons

alt text

Contrôles depuis la scène

Pour permettre une meilleure interaction, les comédiens sur scène peuvent piloter le scanner et le retour vidéo depuis leur smartphone Android. L'interface est plus simple que pour la régie et se concentre uniquement sur les fonctions nécessaires sur scène afin d'éviter toute confusion de la part des comédiens:

  • Scanner ON
  • Scanner OFF
  • Feed ON
  • Feed OFF

L'application utilisée est une version modifiée d'AndrOSC, la version officielle disponible sur le store Google étant déficiente et non-maintenue. L'installation se fait donc manuellement en téléchargeant un .apk externe.